Au coeur de la fiesta à Tehuantepec

Tehuantepec, 4 Août 2015,

Aujourd’hui, nous allons rejoindre la ville de Tehuantepec pour y dormir. Nous partons de bon matin et n’arrivons seulement en fin de journée.Nous cherchons à nous détendre un peu après cette journée chaude et fatiguante. Une des pires routes, tellement la chaleur fut compliquée à supporter.

Nous dormons devant le local du centre touristique. Des policiers le surveillent jour et nuit. Une opportunité pour nous pour laisser la voiture et y dormir . Nous discutons et apprenons par le vigile du centre touristique que la fête du Santo Domingo de Tehuantepec se déroule sur le zocalo.  Cela explique la musique que nous entendons. Nous nous dirigeons donc aux sons des musiciens et rencontrons une foule de mexicains sur la place, des bières à la main. Une bière à la main est une coutume locale, un mexicain sans bière serait-il un mexicain.

Des groupes se tiennent à l’écart et nous les rejoignons pour ne pas bloquer la place. Nous sommes rapidement accostés par deux groupes qui nous offrent des bières et qui cherchent à nous apprendre les origines de cette fête et les traditions qui y sont reliées.
Les femmes sont toutes vêtues d’ habits traditionnels et dansent au son de la musique traditionnelle.

L’ambiance est bonne enfant et de nombreux villageois  nous offrent bière sur bière. Les amoureux de Paris et la France sont au rendez vous, les confessions vont bon train sur cette fameuse ville de l’amour.

Un homme nommé Edward avec qui nous discutons depuis le début de la soirée invite Émilie à danser sur les musiques traditionnelles.

Elle a même la chance de faire une photo avec la reine de la soirée ! Il suffisait de demander, deux beautés réunies. Nous pouvons dire 2 reines!

Même pas le temps de finir la bière que nous avons dans les mains que nous nous voyons offrir une autre. Nous en cachons beaucoup derrière nous ( pour ne pas offenser nos donateurs). Nous profitons de la soirée avant que ça ne dérape. Trop d’alcool et on le sait comment ça finit, les mentalités s’échauffent, il est temps de partir !

Au passage, deux locaux nous intiment de ne pas rester dans les parages le soir et de vite se procurer nos boissons fraîches et de ne pas traîner seuls. Nous nous dépêchons ! Mieux vaut prévenir que guérir 😉 Nous dormons dans une chaleur étouffante entourés par les gyrophares des policiers. Une nuit en rouge et bleue !

Cela nous empêche pas de reprendre la route à travers les montagnes remplies de végétations !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s