Un petit bout de Mexico que nous avons apprécié, Chapultepec

Revenant de Xochimilco, la journée n’est pas finie.

Notre amie doit se rendre dans le quartier de Chapultepec pour retrouver son petit ami. Elle nous propose donc de visiter ce lieu qui nous est inconnu. Il est 15h15 quand nous arrivons et il est un peu tard pour visiter le musée d’anthropologie. Qu’à cela ne tienne, nous partons visiter le grand parc de chapultepec mais décidons dans un premier temps de prendre une pause repas bien méritée.

Nous choisissons un petit stand qui propose hot dog et frites et coca pour 50p. Nous prenons une formule chacun et s’installons sur une place oú un groupe est sur le point de commencer une représentation.

Les voladores de Papantla sont habillés avec des vestons brodés de perles. Nous assistons à leur ascension sur le grand poteau au milieu de la place. Ils se préparent et se lancent la tête en bas du tourniquet. Le spectacle ne dure pas longtemps mais nous sommes conquis.

Après ces émotions, nous partons donc à la découverte de Chapultepec. Nous découvrons un petit lac oú de nombreux groupes profitent du beau temps pour faire du pédalo. Nous continuons notre route déambulant dans les stands installés sur l’avenue principale. Nous nous dirigeons vers le zoo mais il est trop tard, celui ci est fermé. Nous poursuivons notre chemin et succombons pour une énorme barbe à papa rose, bleu et jaune même pas cher !

Nous nous dirigeons désormais vers la sortie du parc à la recherche du castillo de Chapultepec. Nous nous retournons et le découvrons derrière nous caché par la végétation.


Nous sortons du parc vers la place de la libération, admirons une magnifique fontaine et poursuivons jusqu’à la grande place. Le temps de quelques clichés et nous retournons chez notre amie en transport en commun.

 

Un autre jour, un couple se baladant à Chapultepec

Nous effectuons notre petit tour et partons pour Chapultepec deuxième édition pour faire un tour au zoo chez nos copains les papillons. Oui, oui nous ne lâchons pas l’affaire ! Nous posons notre sac à l’accueil pour quelques pesos et entrons dans le zoo. Nous payons l’accès à la serre et à l’insectarium, 45p chacun. Nous commençons par les mariposas comme on les appelle ici. Un endroit magique avec des papillons de toutes les couleurs. Certains deviennent nos compagnons de quelques minutes. Un moment extraordinaire !

Nous avons certes loupé la saison du sanctuaire des monarques mais ce n’est que partie remise, nous y passons au retour. Pour l’instant, nous profitons de ce petit lieu confiné.
Nous découvrons ensuite l’insectarium, mante religieuse, tarentules et autres scorpions sont de la partie. Certaines éspèces viennent du Mexique ou des alentours,cela nous arrive à nous effrayer !

Le temps d’un frisson et nous sortons. Nous tombons sur un chemin qui nous permet d’observer quelques félins mais également nos cousins les singes. Bien triste, ils sont parqués dans des cages bien trop petites.


Nous effectuons notre petit tour et partons en direction du musée d’anthropologie.

Sans en raconter trop, le musée se compose en plusieurs parties réparties à l’étage pour les populations actuelles et au rez de chaussée pour la période pré-hispanique. Toutes les parties sont destinées à un peuple ayant vécu au Mexique. Nous passons des Olmèques à la civilisation des Mayas et bien d’autres. Nous confessons, nous n’avons pas tout retenu. Quels mauvais élèves, faisons nous..

L’essentiel : Toutes ces peuples sont rassemblés par la culture du maïs. Ils vénèrent la terre mère et l’assimile à la femme fertile. Vous retrouvez de nombreuses figurines de femmes à fortes hanches pour la représenter.

De plus, ces peuples respectent et craignent la nature, ils les représentent donc en peintures et les assimilent eux aussi à des dieux. Prenons exemple, de Kukulcan (maya) et Quetzalcoatl ( Aztèque), le dieu serpent à plumes.
Mais aussi, des éléments naturels comme la pluie avec le dieu Tlaloc (Aztèque) et Chac ( Maya).. Hé oui, il fallait bien appeler la pluie quand on a plus rien à boire :x.

Les pyramides disséminés dans le Mexique et bien plus loin jusqu’au Honduras et Salvador représentent la montagne.

La différence entre les Mayas et les Aztèques :

Les mayas sont plus vieux et n’ont jamais réussi à construire une cité plus importe qu’une autre du à leur caractère belliqueux.
Les aztèques quant à eux avaient une notion plus prononcée pour le commerce, ils faisaient certes la guerre mais avaient compris l’importance d’échanger pour prospérer.

Nous espérons avoir compris et ne pas avoir raconter trop de bêtises !  On vous laisse sur des photos!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s